organisé par Emilie Vanvolsem, dessinatrice naturaliste jeunesse.

Age: de 5 ans à 12 ans, groupe 5/8ans et 9/12ans ou école primaire
Durée: 1h30
Type: initiation au langage de la bande-dessinée
Public:
-pour un atelier de dessin avec accompagnement et conseil technique de dessin: groupe d’enfants de 10 personnes max.
-pour un atelier en classe ou en collectivité, atelier adapté au groupe.
Matériel: crayons, stylos bille, papier, fourni par l’illustratrice

Référence: l’album «Les enquêtes de Musa et Rico» Texte Fleur Daugey, paru aux Editions Pour Penser

Objectifs:
Comprendre le principe de lecture de la bande-dessinée, le découpage, l’utilisation des bulles, des cases,…
Développer sa créativité et imaginer des dialogues
Réaliser sa première planche BD

Tarif : préconisé par la Charte des auteurs: 269€ la demi-journée, TTC
Participation aux frais de transport selon la distance.

Ed. Pour Penser, Scénario Fleur Daugey

Description de l’atelier:

Après une rapide présentation du métier de dessinatrice naturaliste, Emilie Vanvolsem enseigne une initiation à la BD, avec la lecture d’une histoire en 9 planches qu’elle décrypte.
Exercices autour de la BD: les bulles sont préremplies et il faut dessiner les personnages dans les cases. Ensuite l’excerice est inverse: les personnages sont prédessinés, les bulles vides et il faut inventer les dialogues.

1ère partie :
Discussion sur ce qu’est une bande-dessinée, ce qui la différencie d’un album classique ou d’un roman. Les spécificités de la BD : planches, cases, bulles, dialogues, personnages…
Le rôle de la scénariste et de la dessinatrice, comment travaillons-nous ensemble pour créer une planche ? Les héros, qui sont-ils ?
Réponses aux questions.

2ème partie :
jeux autour de la BD avec deux volets : scénario/ dessins
le personnage ou héros : Quelle est sa personnalité ? Comment va-t-on la faire parler, la dessiner?
dessiner une planche de BD, inventer des dialogues sur une planche de BD qui contient des dessins mais dont les bulles sont vides.
L’illustratrice est disponible pour accompagner les enfants et répondre à leurs questions.

3ème partie : lecture à voix haute des œuvres pour ceux qui le désirent et échange autour de l’atelier.

Atelier de dessin d’observation et initiation mycologique
organisé par Emilie Vanvolsem, illustratrice naturaliste jeunesse.

Age: plusieurs possibilités: de 4 ans à 7 ans, de 8 à 12 ans, tout public ou adultes

Durée: 1h30/2h

Type: dessin d’observation et reconnaissance d’espèces de champignons ne nécessitant pas d’aptitude particulière en dessin.

Public:
-pour un atelier de dessin avec accompagnement et conseil technique de dessin: groupe d’enfants ou d’adultes de 10 personnes max.
-pour un atelier en classe ou en collectivité, atelier adapté au groupe.

Matériel: crayons, stylos bille, papier, fourni par l’illustratrice

Référence: l’album «Chapeau les champignons» Texte Fleur Daugey, paru aux Editions du Ricochet ISBN: 2352631610

Objectifs:
Apprendre les bases du dessin d’observation
Développer sa créativité
Aborder avec simplicité un domaine scientifique
Echanger autour du thème et apprendre à collaborer et à confronter son avis.

Tarif : préconisé par la Charte des auteurs: 269€ la demi-journée, TTC
Participation aux frais de transport selon la distance.

Ed. Ricochet, texte Fleur Daugey

Description de l’atelier:

Après une rapide présentation du métier d’illustrateur/trice naturaliste et de différents ouvrages mycologiques, Emilie Vanvolsem anime une séance de dessin d’observation, divisée en plusieurs séquences rapides d’exercices, ce qui permet à chaque participant d’apprendre à dessiner de manière réaliste un champignon.

Un bilan est réalisé par l’animatrice qui montrera une par une les caractéristiques à observer. Les dessins seront ensuite mélangés et redistribués et par petits groupes les participants devront retrouver l’espèce dessinée par leur collègue.

Etape 1: Petits exercices d’échauffement avec la technique de B.Edwards «dessiner avec le cerveau droit».

Etape 2: Chaque personne reçoit un livre sur les champignons présentant de nombreuses photos. Il choisit une espèce particulière qu’il apprivoise, il apprend à délimiter la forme de celui-ci, par découpe puis par un dessin en négatif.

Etape3: Il expérimente plusieurs techniques pour reproduire l’espèce choisie. En variant les tons et les ombres, en délimitant les zones claires et foncées.

Etape 4: Il apprend à reproduire toutes ces informations dans un dessin réaliste en couleur.

Etape5: Selon le nombre de participants, le groupe est divisé en 2 ou en 4. Les dessins sont mélangés par l’illustratrice qui les redistribue. Chaque groupe doit alors déterminer les espèces illustrées.

Etape6: un tour de table et de prise de parole est organisé où chaque groupe annonce les espèces qu’il a reconnues et chaque participant confirme ou infirme le choix en détaillant sa réponse.

organisé par Emilie Vanvolsem, illustratrice naturaliste jeunesse.

Age: plusieurs possibilités: à partir de 6 ans jusqu’ à 12 ans, tout public ou adultes
Durée: 1h30/2h
Type: dessin d’observation ne nécessitant pas d’aptitude particulière en dessin.
Public:
-pour un atelier de dessin avec accompagnement et conseil technique de dessin: groupe de 10 personnes max.
-pour un atelier en classe ou en collectivité, atelier adapté au groupe.
Matériel: crayons, stylos bille, papier, fourni par l’illustratrice

Objectifs:
Apprendre les bases du dessin d’observation
Développer sa créativité
Expérimenter une méthode originale d’apprentissage du dessin.

Tarif : préconisé par la Charte des auteurs: 269€ la demi-journée, TTC
Participation aux frais de transport selon la distance.

Description de l’atelier:

Beaucoup de personnes prétendent ne pas savoir dessiner et sont souvent déçues par leur capacité à représenter leurs idées par le dessin.

Bien souvent l’on ne dessine pas ce que l’on observe, mais ce que l’on pense savoir, l’on utilise inconsciemment des images mentales stéréotypées pour représenter les choses.
L’objectif de l’atelier est de « débrancher » le cerveau gauche qui parasite le dessinateur en le forçant à se focaliser sur ce qu’il VOIT réellement avec ses yeux!

Une série d’exercices faciles et ludiques qui ne nécessitent aucun prérequis de dessin, permettent d’aborder les bases et de progresser très rapidement dans le dessin d’observation. Le sujet est celui qui nous entoure: la nature!
Celle à proximité, dans les détails d’une feuille, d’une fleur ou d’une pomme de pin.

Exercices inspirés de la technique de B.Edwards «dessiner avec le cerveau droit».

Echauffement traits horizontaux/verticaux+ courbes, sans lever la main
Exercice conversion gauche/droite : visage/vase
observation des éléments en nommant les parties du visage
dessin avec la main usuelle
dessin avec la main opposée
dessin avec les 2 mains
Même exercice avec tête sorcière ou tête abstraite
Conversion, retranscription d’un dessin à l’envers: regarder l’espace entre les ligne, les courbes, les angles.
Mise en pratique des différents exercices dans un dessin d’observation de nature morte.
Conseils pour les volumes, ombrages et notions simples de perspective.

Exemple, pendant un atelier de 1h30 avec une fille de 11ans qui désire apprendre à dessiner un cheval:

Réalisation d’une fresque en collaboration avec la LPO Auvergne-Rhône-Alpes

et la classe de CE2 de l’école Gustave André dans le tunnel des Bachassier à Chabeuil (Drôme)

Fin 2018, Boris Misiak de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) de la Drôme-Ardèche met sur pied le projet de décorer un tunnel piétonnier à Chabeuil, avec une classe de CE2 de l’école Gustave André.

Ce projet s’inscrit dans un programme plus vaste qui inclut la valorisation des espaces en développant leurs portées pédagogiques.

Les mares de Bachassier à Chabeuil crédit photo: mairie de Chabeuil

La réalisation a lieu au printemps 2019.

Depuis plusieurs années la LPO organise des animations, actuellement c’est Marie-Cécile Meallier la coordinatrice du projet qui suit les enfants sur plusieurs années., grâce à elle les élèves ont appris à reconnaitre un chardonneret élégant, une mésange charbonnière…

Le tunnel fait 21de long, 2m de hauteur et 6m de diamètre, couvert de vieux graffitis.

Le thème choisi: la trame nocturne ou corridor noir (la faune perturbée par la pollution lumineuse a besoin de zones sombres pour que les espèces puissent se déplacer, se nourrir et se reproduire)

Chaque enfant a peint un animal nocturne, de manière assez réaliste et à l’échelle,

Une matinée de cours de dessin en classe a permis d’aborder plusieurs points:

-travail sur les zones négatives pour comprendre la silhouette de l’animal, en la découpant sur une photo et en redessinant le négatif.

-exercices sur la matière (le poil, les écailles, les plumes,…)

-exercice sur la couleur (mélange des couleurs primaires, secondaires). Partir des zones claires vers les zones foncées, le volume, les ombres,…

Le décor est noir sur lequel une foret en ombre chinoise se découpe.

Le prototype :

Des bénévoles sont venus en renfort pour couvrir le fond, Alex et Mathilde, en service civique et Sophie du comité des parents d’élèves, l’organisation est assurée par Marie-Cécile de la LPO.

5h plus tard et 17L de peinture noire plus tard!

L’étape suivante est le trait les contours des zones à peindre et pour simplifier le travail sur place avec les enfants ,chaque silhouette d’animal est déjà placé, à l’échelle.

La classe vient dans le tunnel mi juin, ils vont apprendre à composer leurs couleurs et peindre leur animal. Le matériel:

-des pinceaux de toute les tailles

-de la peinture acrylique, comme la pluie ne tombera pas sur les murs elle restera intacte longtemps.

Les enfants sont répartis en 4 groupe de 6. Marie-Cécile, l’institutrice Cathy et des parents animent des ateliers. Les enfants sont motivés, le temps radieux, une super journée!

Et après les dernières finitions, le tunnel terminé!:

Pour aller voir sur place : Chabeuil -Bachassier coordonnées GPS : 44.896984,5.009593

Illustrations pour des panneaux d’un sentier pédagogique pour la LPO Auvergne-Rhône-Alpes

Réalisation de panneaux pédagogiques pour

Le Centre d’Interprétation de la Rivière, Rivéo, Hotton Belgique

Pour les bassins extérieurs :

-1 panneau information sur l’eau de la rivière

panneau-explicatif-correc
41675004_2300838996599178_1852541530749796352_o

-2 panneaux de 230X55cm La rivière et ses différents poissons

zone-riviere-correc
IMG_8549-001
IMG_8554

-1 table d’observation de 300X61cm de la mare à toutes les saisons

image001

A l’intérieur :

-1 pare-soleil de 500X55cm pour opacifier certains aquariums

pare-soleil-basse-def

-5 plaquettes de 20X20cm représentation des cycles de vie

BAT-6 panneaux de 30x30cmsur le poisson mutant

BAT

-6 panneaux de 21X29cm et 1 autocollant pour le jeu énigme du poisson mystère

BAT
autocollant

Dans les jardins :

-5 panneaux de 300X1200cm d indications sur les zones aménagées selon différentes époques

jardin-contemporain-tous

-6 plaquettes de 15x15cm sur les sens des poissons (vue,ouïe,odorat,…)

Graph - Emilie VanVolsem - Récap J&A 2018